There are even those patients whose problem lies somewhere between these three disorders sydneyrx2014.com.au is the most popular in Australia, followed by vardenafil and tadalafil as active ingredients.

Brinfin.be


GROUPE SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL AMBITIOUS BRUSSELS Numeca International Radionomy & MusicMatic RAPPORT ANNUEL 13 20 05Le mot du Président 06 STRUCTURE
Le Conseil d'administration La lettre du Conseil La direction et les collaborateurs du groupe finance.brussels : un groupe dédicacé aux entreprises et à la Région de Bruxelles-Capitale Les chiffres-clés du groupe 13 14 ILS ONT FAIT L'ACTUALITÉ EN 201316 Generous (Srib) 17Groupe Viangro (Srib) 18 Musicmatic (Srib) 20 Labima (Srib)21 Collibra (Srib) 22 Numeca International (Srib)23 Real Impact Analytics (Brustart) 24 Exki (Exportbru)26 Sigma Conso (Exportbru)27 Bon-Bon (Brucofin)28 Aveolis & Brussels Bridge (Brusoc)30 Esther Basilua (Brusoc)31 Haricot Magique (Brusoc)32 Réconfort+ (Brusoc)34 APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES41 RAPPORTS FINANCIERS46 LA SRIB FÊTE SES 30 ANS



4 STRUCTURE
Nos résultats 2013 sont à l'image de la période difficile leur rôle. Exportbru développe ses activités et nous que traversent les entreprises : une fois encore, nous avons eu la fierté de compter en 2013 un de nos sommes en déficit. Le business est impitoyable : certains partenaires qui a été primé au prix de Brussel Invest réussissent, parfois même magnifiquement (il suffit de et Export. Il s'agit de Numéca, leader européen de la voir les success stories connues par nos partenaires) et simulation numérique et de l'écoulement des fluides qui d'autres échouent à survivre. est en passe de devenir un acteur de premier plan au Malgré cela nous continuons à nous battre pour niveau mondial.
motiver, accompagner et soutenir les entrepreneurs Quelle belle réussite que de constater qu'un savoir-faire (euses) bruxellois(es), rôle indispensable que nous unique au monde est développé au sein de la Région assumons avec bonheur et fierté depuis 30 ans Bruxelles-Capitale ! Au niveau de notre image, vous aurez sans doute Plus que jamais, on peut dire sans rougir que nous remarqué notre changement de logo, en symbiose « Nous continuons sommes un partenaire de financement incontournable avec la démarche de la Région. Nous sommes heureux pour les PME de la Région de Bruxelles-Capitale. d'appartenir désormais à la famille "finance.brussels". à nous battre En 2013, notre travail et celui de nos collègues des Enfin, force est de constater que nous sommes autres régions a été souligné à plusieurs reprises malheureusement trop souvent le dernier recours pour pour motiver, dans la presse. Au 31 décembre 2013, 300 entreprises les entrepreneurs qui se lancent.
constituent le portefeuille du groupe Srib. Nos Je tiens à remercier une fois encore tous les accompagner collaborateurs se sont plus que jamais investis dans collaborateurs du groupe Srib pour leur engagement l'accompagnement et le suivi des projets de nos au service de la Région, des Bruxellois, et plus et soutenir les particulièrement des entreprises bruxelloises. Ils Cette 30ème année marque aussi la fin de la deuxième abattent un travail formidable dans des conditions entrepreneurs (euses) Au niveau de l'économie locale et sociale, notre filiale Qu'à cela ne tienne et malgré la persistance de la crise Brusoc se prépare activement la troisième en ajustant économique, les entrepreneurs savent qu'ils peuvent ses objectifs à ceux qui sont recommandés par le compter encore et toujours sur notre dynamisme et FEDER et le gouvernement bruxellois.
notre engagement à leurs côtés.
Brustart, en partenariat avec Innoviris, s'apprête également à s'inscrire dans la troisième programmation FEDER afin d'assurer un continuum entre le monde de la recherche et celui de l'entreprise. Il s'agit d'un projet ambitieux, mais qui vise à apporter une réelle plus- value à la Région de Bruxelles-Capitale. Président du groupe Srib Les autres instruments du groupe Srib parmi lesquels Exportbru notamment, ont également joué pleinement RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013



6 STRUCTURE
Monsieur Bernard Richelle, Président du Conseil d'Administration Monsieur Vincent Riga, Vice-Président du Conseil d'Administration Etienne-Jean NOËL, Directeur Général-adjoint Srib - Jean-Luc VANRAES, Vice-Président du Comité de Direction Srib - Serge VILAIN, Président du Comité de Direction -
Bernard RICHELLE, Président du Conseil d'Administration Srib - Vincent RIGA, Vice-Président du Conseil d'Administration Srib - Eddy VAN GELDER, Directeur Général Srib
Marc Beaujean Laurence Bovy LA LETTRE DU CONSEIL Jean-Claude Daoust Stéphane de Lobkowicz Marc-Antoine De Schoutheete L'année 2013 reste une année difficile pour les entreprises en Région bruxelloise comme ailleurs. Barbara de Radiguès Finance.Brussels (la Srib et ses filiales) a poursuivi sa mission de soutien aux PME dans ce contexte peu favorable.
Le groupe Srib présente pour la première fois des comptes consolidés. Le périmètre de consolidation inclut, en plus des filiales opérationnelles, plusieurs sociétés dans lesquelles la Srib exerce un Christian Lejeune contrôle conjoint ou une influence notable.
Isabella Lenarduzzi Le Conseil d'Administration a été renouvelé en fin d'année, les Comités qui en dépendent Philippe Mercelis également. Nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux administrateurs qui participeront avec nous aux choix stratégiques et aux décisions importantes.
Jean-Paul Parmentier Merci à toute l'équipe qui, sous la présidence de Serge Vilain, a mené un travail de qualité et merci Quentin van den Hove d'Ertsenryck également à nos partenaires qui nous font confiance en sollicitant notre intervention.
Philippe Van Muylder Jean-Luc Vanraes Vice-Président du Conseil d'Administration Président du Conseil d'Administration RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013




8 STRUCTURE
ET LES COLLABORATEURS DU GROUPE LA DIRECTION
Hélène KERVYN
Analyste Brustart Analyste Fonds Bruxellois de Garantie Serge VILAIN
Eddy VAN GELDER
LES COLLABORATEURS DU GROUPE SRIB
Mamadou Cherif LY
Caroline PEETERS
Accueil - Secrétaire Accueil - Secrétaire Hamed BEN ABDELHADI
Danielle CARON
Auréa COSTA
Andrian COVALI
Valérie PONSARD
Analyste Fonds Bruxellois de Garantie Investment Manager Assistante de direction Responsable Relations publiques Sophie de JAER
Françoise GODEAUX
Micheline GOKALP
Denis TIMMERMANS
Sarah UNGER
Yvette VAN DEN BOSSCHELLE
Analyste Brucofin Analyste Exportbru Responsable financier Juriste - Secrétaire général Assistante de direction Conseiller juridique RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 10 STRUCTURE
La Srib intervient pour soutenir Brustart est dédiée aux jeunes entreprises Brucofin (B2E) a pour mission de faciliter financièrement l'expansion, la transmission bruxelloises en phase de création ou ayant l'accès au financement des PME par le biais ou la réorganisation d'entreprises privées moins de 5 ans d'existence. Les critères de de cofinancements aux côtés des organismes situées en Région de Bruxelles-Capitale. sélection sont liés au secteur d'activité, à bancaires. Les PME occupent moins de 250 Les entreprises soutenues ont plus de 5 ans la rentabilité, au potentiel de croissance de personnes et réalisent un chiffre d'affaires En finançant les projets des PME l'entreprise ainsi qu'au profil de l'entrepreneur inférieur à € 50 millions.
bruxelloises, le groupe Srib investit et à ses compétences managériales.
dans le développement économique de la Région de Bruxelles-Capitale. Chaque filiale dédiée à cette mission (Srib, Brusoc, Brustart, Brucofin, Exportbru et Hellobru) remplit un rôle bien spécifique suivant le profil de l'entreprise à soutenir, permettant de couvrir toutes les tailles d'entreprises et cela dans la majorité des secteurs Exportbru propose des financements aux Acteur majeur de l'économie locale et sociale Hellobru (détenue par Brucofin, la Srib PME bruxelloises qui ont une activité depuis plus de 10 ans, Brusoc intervient auprès et Tagora International) a été créée en d'activité. Les interventions financières UN GROUPE DÉDICACÉ exportatrice, qui souhaitent exporter ou des indépendants, des petites entreprises et septembre 2011 avec pour objectif la prise de se traduisent sous forme de prêts ou de encore s'implanter à l'étranger. Les PME dans des projets d'économie sociale situés participation dans des sociétés spécialisées prises de participations dans le capital soutenues occupent au minimum 3 personnes dans la Zone d'Intervention Prioritaire de la dans la communication et la publicité.
de l'entreprise soutenue.
et existent depuis 2 ans au moins.
Région de Bruxelles-Capitale. ET À LA RÉGION DE La Srib gère les nouvelles demandes introduites au Fonds de Garantie. Celui-ci permet aux PME et aux indépendants d'avoir un accès plus aisé au crédit bancaire en fournissant aux organismes de crédit, moyennant le paiement d'une prime unique, une part substantielle des garanties qu'ils exigent des PME et des indépendants pour l'octroi de crédits professionnels relatifs à un investissement en Région de Bruxelles-Capitale. CAPITALE 2ACCOMPLIR DES MISSIONS SPÉCIFIQUES Sfar a été créée en vue de réaliser une mission Brinfin a pour mission d'apporter son expertise Bruservices a deux métiers : d'une part, elle de construction de logements sociaux. en matière de conseil et de gestion financière est spécialisée dans l'hébergement de centres DE BRUXELLES-CAPITALE Cette structure est mise à la disposition du auprès de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle d'appels et dans les centres d'affaires.
gouvernement de la Région de Bruxelles- s'occupe de la gestion comptable et financière Elle exploite pour ce faire un bâtiment de du Fonds Régional de Refinancement des 7.000 m2 dans le quartier Meiser équipé Trésoreries Communales, ainsi que d'une pour accueillir centres d'appels, studios de La Srib effectue des prestations dans Sollicitée par le Gouvernement de la Région mission d'aide aux communes et CPAS qui le télévision, régies, surfaces de bureau, etc.
le cadre de missions spécifiques de Bruxelles-Capitale pour la construction de souhaitent sous la forme d'octroi de crédits à Ses clients sont Brucall (groupe Suez- demandées par la Région de Bruxelles- plus de 1 000 logements sociaux et moyens, court ou à long terme. Parallèlement, Brinfin Electrabel) et BeTV.
Capitale, son actionnaire majoritaire. la Srib, au travers de Sfar et ses filiales, est assume des missions de conseil financier D'autre part, Bruservices est une société de directement en charge de cette mission portant sur la gestion de la trésorerie et de la conseil qui assure des missions de gestion Son expérience et son expertise dette pour la COCOF, la R.T.B.F. et le réseau dans le cadre de redressements d'entreprises sont requises dans le cadre du Plan IRIS des hôpitaux publics bruxellois. D'autres au sein du portefeuille de la Srib. C'est grâce Logement (Sfar) et de la gestion tâches lui sont ponctuellement confiées telles à son intervention par exemple, que le groupe financière des dettes des autorités que l'élaboration du Plan Logement. Brinfin Srib gère depuis 2007 la Maison de la Radio publiques bruxelloises (Brinfin). participe également aux comités de trésorerie du Port de Bruxelles en qualité de conseiller. RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 12 STRUCTURE
La Srib et ses filiales financent actuellement près de 300 entreprises bruxelloises, au INVESTISSEMENTS 2013 travers desquelles plus de 20.000 emplois directs et indirects sont soutenus.
La majorité des entreprises soutenues sont des PME de emplois directs soutenus grâce aux investissements en 2013 moins de 10 personnes.
Le taux de chômage en Région Bruxelloise a augmenté l'année passée (+ de 20%) mais moins que dans les autres régions européennes… INVESTISSEMENTS DANS LES ENTREPRISES MONTANT MININUM INVESTI investis chez Mathilde Hatzenberger Gallery dans le secteur des Services. MONTANT MAXIMUM INVESTI3.000.000 EUROS chez Viangro dans le secteur alimentaire.
NATURE DES INVESTISSEMENTS ÉVOLUTION DES INVESTISSEMENTS RÉPARTITION PAR FILIALE Les investissements consentis par le groupe Les investissements totaux du Les investissments de Brusoc et 11SECTEURS D'ACTIVITÉS COUVERTSAlimentation & Horeca (14), Audiovisuel (3),
Capital-risque (2), Communication &
médias (2), Construction & immobilier (3),
Développement durable (15), ICT (7),
Services B2B (dont commerce de gros) (10),
Services B2C (dont commerce de détail) (22),
Textile & manufacture (3), Transport (7)
ALIMENTATION & HORECA Srib le sont soit sous forme de prêt, soit sous groupe pour l'année écoulée se Brucofin sont restés relativement forme de prise de participation dans le capital maintiennent juste en-dessous des stables par rapport à l'année de la société (actions, parts).
10Mions d'euros.
passée. Celui d'Exportbru a COMMUNICATION & MEDIAS CONSTRUCTION & IMMOBILIER DÉVELOPPEMENT DURABLE SERVICES B2B (DONT COMMERCE DE GROS) SERVICES B2C (DONT COMMERCE DE DÉTAIL) TEXTILE & MANUFACTURE RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 14 AMBITIOUS BRUSSELS
AMBITIOUS BRUSSELS AMBITIOUS BRUSSELS Après 30 années d'existence, le groupe Srib est devenu un partenaire incontournable pour financer les entreprises bruxelloises.
Du commerce de quartier à la multinationale, en passant 16 GENEROUS (Srib)
22 NUMECA INTERNATIONAL (Srib)
28 AVEOLIS & BRUSSELS BRIDGE
par la structure occupant moins de 10 personnes, nous Des cookies gourmands, bio et sans
La simulation numérique s'exporte
avec succès
"coachons" ceux que nous appelons nos partenaires. Au 5 questions à .
Christophe Harou, Théodora Bracht, fil de leurs aventures business, de leurs déboires, de leurs Nabil Lahouari & Alexandre Valette Aurélie Gribomont et Jean-Benoit succès, nos collaborateurs s'engagent, toujours à fond! Partager les expériences de nos partenaires, c'est aussi 23 REAL IMPACT ANALYTICS
30 ESTHER BAZILUA (Brusoc)
une manière pour nous de montrer qu'il est possible, GROUPE VIANGRO (Srib)
Le rêve de Mama qui est devenu
même dans le contexte économique actuel, de réussir de Ces data hackers à la conquête du
Le numéro 1 de l'agro-alimentaire à
Sébastien Deletaille Nous sommes très heureux de vous les présenter : voici Philippe Borremans nos talents bruxellois 2013 ! 31 HARICOT MAGIQUE (Brusoc)
24 EXKI (Exportbru)
MUSICMATIC (Srib)
Le Café Poussette : un concept qui
La Big Apple craque pour les repas
Le roi de la webradio surfe sur la
"made in Exki"
Audrey Somers et Laurent Daube Frédéric Rouvez Alexandre Saboudjian Les profils complets de toutes les entreprises soutenues par 32 RÉCONFORT+ (Brusoc)
le groupe Srib sont consultables soit sous forme d'ebook 26 SIGMA CONSO (Exportbru)
Un projet ambitieux et bien
téléchargeable sur l'App Store (lecture sur votre support 20 LABIMA (Srib)
Quand consolidation rime avec
mobile), soit en format pdf depuis le site www.srib.be. Les médicaments, un peu,
exportation
Victoria Diyakova Jacqueline Siméons 27 BON-BON (Brucofin)
COLLIBRA (Srib)
La toque dans les étoiles mais les
L'enjeu de demain au centre du
pieds bien sur terre
business
Christophe Hardiquest Felix Van de Maele RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 16 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT SRIB INVESTISSEMENT SRIB AMBITIOUS BRUSSELS GROUPE VIANGRO SA CÉLINE CITRON, CHARLOTTE CHOCOLAT, SYLVAIN SPÉCULOOS, VICTOR VANILLE, NICOLE NOISETTE DE L'AGRO-AL MENTA RE GOURMANDS, BIO ET SANS GLUTEN es entreprises qui réussissent CHANGER LA PERCEPTION
sont nombreuses, mais DU GLUTEN
celles qui ont une histoire Un packaging sympa, c'est aussi sympathique que bien. Encore faut-il que le Generous sont rares. Srib :
goût soit au rendez-vous. Generous, ce sont deux couples : 150 000 €
Car qui dit gluten dit Aurélie et Jean-Benoît, universitaires souvent privation, scruter reconvertis dans la pâtisserie, ainsi que les ingrédients des produits, Il n'y a pas que les PME qui des plus petits producteurs qui
peuvent fonctionner comme une voudraient faire livrer à Bruxelles. entreprise familiale. Le groupe Les produits transitent dès lors par Viangro est dirigé par deux Viangro avant d'être redistribués. frères et une sœur, les enfants Une démarche tout à fait écologique, d'Armand Borremans, qui a créé puisqu'elle permet d'économiser Théodora et Christophe, elle, graphiste se tourner vers des alternatives l'entreprise voici plus de 50 ans.
autant de trajets en camion.
et lui, commercial, accessoirement… alimentaires généralement moins légèrement intolérant au gluten ! goûteuses. Le parcours du combattant.
"Viangro s'occupe de la BOUCHER, UN MÉTIER PAS
transformation de la viande, dirigée ASSEZ SEXY ?
On ne trouve pas des gourmandises bio Pour le jeune quatuor (ou le duo de vers le marché retail et le marché Une grande difficulté pour et sans gluten partout. Christophe et couples, comme vous préférez), il fallait food service", explique Philippe l'entreprise réside dans sa main- Théodora venaient tous les dimanches dépasser cette difficulté, en jouer : Borremans, administrateur délégué d'œuvre. Les bouchers qualifiés déjeuner dans le salon de restauration utiliser cette contrainte comme une du groupe. "C'est une entreprise à sont rares, difficile dès lors de les bruxellois tenu par Aurélie et Jean- source d'inspiration. laquelle on est fort attachés". trouver. Viangro a donc décidé de Benoît. Cela s'est su, de nouveaux mettre en place des formations pour clients sont arrivés. Et au fur et à "Le sans-gluten ça veut dire qu'on ALLIER BOUCHERIE ET
les bouchers. "Les deux grandes clés, mesure de leurs rencontres, les deux n'utilise pas de farine de blé, qui DURABLE, C'EST POSSIBLE
c'est d'avoir de la proximité avec couples se sont aperçus qu'ils voulaient apporte généralement du moelleux, de Philippe Borremans le précise, la les hommes, et du compagnonnage. développer le concept. Puisque leurs la souplesse à la pâte. Et c'est utiliser "vraie durabilité d'une entreprise, Ce n'est pas différent des modes compétences sont complémentaires, d'autres types de farine, en jouer c'est d'assurer sa pérennité". Mais d'apprentissage que l'on va avoir pourquoi ne pas le faire ensemble ? finalement pour que le goût soit au l'homme est modeste. Viangro se dans une petite boucherie ou dans rendez-vous et que n'importe qui puisse fournit majoritairement de manière une cuisine, c'est le même type de C'est ainsi que la marque Generous est ouvrir le paquet, allergique ou pas, et CHRISTOPHE HAROU, THÉODORA BRACHT, locale (plus de 90% pour les viandes). née un beau jour de mai 2012, avec ses profiter du biscuit. C'est vraiment cela PHILIPPE BORREMANS, AURÉLIE GRIBOMONT ET JEAN-BENOIT GHENNE, Le circuit est court, il facilite la administrateur délégué de Viangro emblématiques personnages, et surtout les 4 co-fondateurs de Generous qu'on voulait donner. Parce qu'on a traçabilité du produit et améliore la Car bien qu'étant une grande ses délicieux biscuits.
toujours cette image de l'enfant dans qualité. "Il n'y a pas de raison d'aller entreprise par sa taille, Viangro la cour de récré, qui est le seul petit toutes ces personnes typiques : nos proches, chercher ailleurs ce que l'on a près travaille toujours de manière "DIRE MERCI AVEC DES BISCUITS"
allergique avec son affreux biscuit sans la voisine, la grand-mère qui est toujours là de chez soi".
artisanale. Que ce soit au niveau Generous, ce sont bien sûr des biscuits goût, et qui ne peut pas le partager". avec ses gaufres qui sont prêtes pour le 4h du savoir-faire lors de la sélection artisanaux, bio, et sans gluten, mais des enfants, explique Aurélie. Et c'est pour ça De plus, lorsque les livraisons de de la viande, ou du savoir-faire de ce sont avant tout des personnages Aujourd'hui, il le peut. Il doit même le qu'on a choisi différents personnages, pour viande ont été menées à bien un production. "C'est la maîtrise du hauts en couleur. Et bien de chez nous ! partager, car pour les avoir testés, on représenter tout un chacun, le Belge d'à côté. peu partout en Belgique, plutôt côté artisanal du métier qui va faire Sylvain Speculoos, Nicole Noisette. peut vous vous dire qu'il n'y a pas que le Tout le monde a une Charlotte ou un Sylvain que de faire revenir des camions que nous allons pouvoir garantir la Srib :
Céline Citron, Charlotte Chocolat nom, les personnages et les fondateurs dans sa famille. On veut laisser vivre les vides, Viangro les met à dispositions qualité des produits qu'on va servir et Victor Vanille vous rappellent-ils qui soient généreux. Les cookies le sont 3 000 000 €
biscuits et surtout rendre hommage à d'autres à nos clients sur le long terme ".
quelqu'un ? C'est normal.
aussi ! A consommer bien entouré et personnes. La générosité c'est aussi de pouvoir "On avait envie de rendre hommage à sans modération.
dire merci". RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 18 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT SRIB INVESTISSEMENT SRIB AMBITIOUS BRUSSELS SURFE SUR LA VAGUE Radionomy, vous connaissez ? Cette entreprise bruxelloise, lancée en 2008 par Alexandre Saboundjian et trois autres fondateurs permet à tous les internautes qui le désirent de créer leur propre webradio, avec une programmation et une musique de leur choix. Le modèle économique est simple et efficace. C'est la publicité qui permet de faire vivre le service. Et ça fonctionne, voyez plutôt : 7000 radios en ligne, pour plus de 45 millions d'heures d'écoute par mois ! Très rapidement, après de la toute petite radio à CBS. rendre open-source (mis à disposition
sa création en 2008, Quand on aura intégré l'ensemble de de tous pour développement). Radionomy a véritablement Shoutcast on va gérer 60 000 radios, Finalement, c'est Radionomy qui le surfé sur la déferlante c'est-à-dire près de 50% du marché". récupère, avec la ferme intention de Internet, augmentant lui donner une deuxième jeunesse. "Ce quotidiennement le nombre de Une opération pour laquelle l'aide de player a quelque peu vieilli, explique nouvelles radios créées sur la toile. la Srib a été déterminante. En effet, la Alexandre Saboundjian. Aujourd'hui, Actuellement, plus de 100 webradios procédure devait s'accomplir dans un notre objectif c'est d'en reconstruire sont lancées sur la plateforme chaque laps de temps assez court, et ce n'est un nouveau qui sera développé ici, que grâce à la réactivité de la Srib qu'il à Bruxelles". Avec le désir de rendre a été possible de remplir les critères le lecteur de media omniprésent: au Mais le dernier coup d'éclat requis dans les temps.
bureau, sur le mobile, dans la voiture d'Alexandre Saboundjian, c'est le et toutes les plateformes imaginables. Srib :
rachat de Winamp et Nullsoft à AOL. WINAMP DEVIENT BRUXELLOIS
C'est l'outil idéal pour diffuser sa 1 000 000 €
Nullsoft n'est rien de moins qu'une Via le rachat de Nullsoft, Radionomy propre radio. L'offre de Radionomy des entreprises de streaming radio les a aussi acquis aussi le célèbre logiciel s'en trouve renforcée et si l'objectif plus importantes au monde, via sa Winamp. Un player audio, à l'instar est atteint, le développement devrait plateforme Shoutcast. Conclusion ? d'iTunes ou de Windows Media encore pouvoir s'étendre.
Radionomy devient véritablement Player, dont les qualités sont louées le "roi de la webradio", et Alexandre par une très grande communauté Désormais, Alexandre Saboundjian se ALEXANDRE SABOUNDJIAN est Saboundjian en est le président. donne deux grands axes de travail : devenu un acteur incontournable Lorsqu'on lui demande comment il d'une part, étendre l'audience aux de la radio en ligne se sent dans ce costume de "roi", il Le sort de Winamp inquiétait d'ailleurs Etats-Unis et d'autre part, développer répond: "Aujourd'hui on dit, ce n'est énormément ses utilisateurs. On avait la monétisation des radios en Europe pas simple à vérifier, qu'il y a 120 000 parlé d'un rachat par Microsoft, on a via, notamment, l'ouverture de radios sur Internet. Donc c'est le évoqué également l'éventualité de le bureaux dans plusieurs pays.
nombre de radios qui sont disponibles, RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 20 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT SRIB INVESTISSEMENT SRIB AMBITIOUS BRUSSELS L'ENJEU DE DEMAIN AU CENTRE DU BUSINESS Les futurs maîtres du souvent plusieurs systèmes
monde ne sont plus d'information en parallèle, les des Bill Gates ou des logiciels de Collibra permettent Steve Jobs. Détrompez- de traduire automatiquement vous. Les futurs maîtres les informations d'un système à acqueline Siméons est Les laboratoires Labima développent, Ensuite, il y a le succès de l'anti- du monde seront ceux qui un autre. Ils permettent d'éviter toujours autant passionnée produisent, conditionnent et distribuent nauséeux R-Calm dymenhydrinate, arriveront à gérer les quantités la multiplication de ces fameux par son métier. Ses débuts des médicaments, principalement des véritablement sorti du lot l'année passée astronomiques de données systèmes d'information. Cette chez Labima, c'était en OTC, c'est-à-dire en vente libre en par rapport aux autres produits de sa qui circulent aujourd'hui, tant standardisation de règles 1971. D'abord assignée au pharmacie. Parmi ceux-ci, on retrouve gamme. En effet, ce médicament contre au sein des entreprises qu'à et de procédures est aussi contrôle qualité, elle dirige depuis 1992 un anti-nauséeux, un anti-mal des le mal des transports se positionne l'extérieur. Ceux-là même appelée Business Semantics l'entreprise pharmaceutique fondée par transports, ou encore une lotion anti- comme un concurrent du Motilium et qui arriveront à faire parler Management (BSM). Jean Siméons, son père, en 1952. Une du Touristil, dont le principe actif, la ces données entre elles, à les entreprise 100% familiale, puisque sa dompéridone a récemment été mise recouper, à les analyser.
APRÈS LA RECHERCHE, LA
fille Nelly Slegers la soutient dans son UNE TAILLE HUMAINE QUI
en cause. L'Agence Fédérale Belge des N'EMPÊCHE PAS DE BEAUX SUCCÈS
Médicaments et Produits de Santé Créée en 2008, l'entreprise Toujours avides de créer Avec ses 14 employés, le laboratoire (AFMPS) avait d'ailleurs décidé de Collibra développe des et d'innover, les jeunes Labima garde une taille ‘humaine' si on soumettre ces deux médicaments à logiciels dans le secteur de la chercheurs se frottent à présent le compare aux grands groupes de son une prescription médicale depuis le gouvernance et de la gestion à de nouveaux défis. Collibra secteur. Et pourtant, Labima continue 1er décembre 2013. Basé sur un autre des données. Spin-off de la doit gérer sa croissance, tout d'exister et ne cesse de croître et principe actif (la dymenhydrinate), VUB, issue de 10 années de en continuant à développer d'évoluer. Le chiffre d'affaires 2013 R-Calm reste lui en vente libre. Un recherches dans le domaine de ses activités commerciales, relatif à ses produits propres a fameux avantage qui lui confère une la sémantique, Collibra et son principalement aux Etats-Unis, doublé par rapport à 2012! place de choix sur son marché.
directeur général Felix Van de où elle a récemment créé une Maele s'attachent à aider les filiale. Et tout en continuant, Les raisons de cette L'ÉTHIQUE ET LA PASSION
entreprises à mieux réguler bien entendu, à développer de réussite ? C'est Jacqueline Siméons sait que seules leurs flux de données.
nouveaux produits innovants ! d'abord la qualité une excellente qualité de travail et une des médicaments grande flexibilité permettront à son LA COMPRÉHENSION,
Mais Felix Van de Maele se entreprise de continuer à se développer. sent confiant. Si les enjeux et fait qu'ils soient Et puis, chez Labima, le respect des Les entreprises pensent les tâches ne sont plus tout à valeurs qui caractérisent le laboratoire souvent que la technologie à fait les mêmes qu'au début de est fondamental. Il serait impensable de elle seule est suffisante pour leur aventure, la passion, elle, relativement local. sacrifier celles-ci pour quelque raison gérer les masses de données est toujours là ! qu'elles récoltent, mais ce n'est Flexibilité, qualité, éthique, autant de pas le cas. Sans une bonne qualificatifs pour définir les laboratoires organisation de l'information, Labima, mais qui demandent à aucun outil d'analyse ne sera Jacqueline Siméons une vision claire, Srib :
des épaules solides et par-dessus 700 000 €
tout… une passion sans faille, qu'elle FELIX VAN DE MAELE, partner et fondateur de Collibra Destinés aux grandes communique depuis 43 ans, et toujours Srib :
entreprises qui utilisent JACQUELINE SIMEONS, propriétaire et avec le sourire, à tous ceux qui ont la 250 000 €
directrice générale de Labima chance de la côtoyer! RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 22 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT SRIB INVESTISSEMENT BRUSTART AMBITIOUS BRUSSELS NUMECA INTERNATIONAL SA REAL IMPACT ANALYTICS BELGIUM SA À LA CONQUÊTE DU M NDE S'EXPORTE AVEC SUCCÈS Airbus, Audi, General Motors, ou encore Rolls Royce.
C onnaissez-vous Real à Bruxelles, Dubaï, Johannesburg,
Impact Analytics ? Il ou encore Sao Paulo. En 4 ans, ils s'agit d'une entreprise engagent 35 collaborateurs, toujours bruxelloise spécialisée dans dans l'esprit start-up. Leur chiffre le traitement des données, d'affaires 2013 a frôlé les 3 millions particulièrement à destination du d'euros, et devrait osciller entre 6 et L'histoire débute il y a un peu
plus de 20 ans. L'agence spatiale européenne a la tête dans les monde des télécoms et du secteur 8 millions d'euros cette année. étoiles, et demande à la VUB En vingt ans, la demande pour leurs bancaire. Une véritable success story Rien que ça.
s'il est possible de réaliser un produits a réellement explosé. Et mondiale, puisque malgré le fait que logiciel qui simulerait le retour de la l'on comprend l'intérêt des clients. l'entreprise ‘explose' littéralement, DES CONSULTANTS
navette sur la Terre. Le projet n'aboutira Auparavant, les constructeurs, quel elle n'a… aucun client en Belgique ! finalement jamais pour une question que soit leur domaine d'activité, general manager de Numeca La force de Real Impact, c'est de budget, mais Numeca sera bien devaient tester leur prototype face UNE OPPORTUNITÉ QUI MÈNE
d'accompagner la vente de son créée en 1992 comme spin-off du à une soufflerie. Un constructeur AU SUCCÈS
logiciel de conseils personnalisés. département de mécanique des fluides, d'avions, par exemple, devait tester de UNE AMBITION PAS
Sortis de Solvay, Sébastien Deletaille Une armée de consultants à très dirigé par le professeur Charles Hirsch.
nombreuses ailes avant de trouver la et Loïc Jacobs van Merlen travaillent haut profil fait partie des équipes. Si on la compare à ses concurrents, chacun de leur côté pour des "Non seulement on vend des logiciels Depuis, l'entreprise a bien décollé, et a Numeca occupe la troisième place à sociétés de consultance, puis pour qui sont meilleurs que ceux de nos glané quelques prix au passage, dont Aujourd'hui, le logiciel de Numeca échelle mondiale. Marc Tombroff et des opérateurs télécoms. "On s'était concurrents, mais on fait aussi récemment le Brussels Best Exporters simule ces tests, avec de surcroît une Charles Hirsch envisagent de devenir rendu compte que les opérateurs très attention à la passerelle vers Award 2013. Mais son ambition, et celle précision mathématique bien plus les numéros 2 d'ici cinq à sept ans.
avaient des montagnes de données l'humain, vers l'organisation. On de son CEO Marc Tombroff ne s'arrête importante. On peut se l'imaginer, dont il ne faisaient pas grand- fait en sorte que chacune de nos le gain en temps et en argent est Vu leur croissance et ce qu'ils ont déjà chose. C'était une vraie opportunité applications soit entièrement liée à conséquent. D'autant qu'avec le dernier réussi à accomplir, nous ne pouvons sur laquelle on pouvait travailler", un processus d'entreprise". UNE PRÉSENCE DANS LE MONDE
logiciel développé par l'entreprise, qu'y croire et leur souhaiter… bon vent ! explique Sébastien Deletaille.
l'ingénieur peut aller jusqu'à modifier Mais de telles carrures ne se Numeca est leader européen dans la la forme de l'objet dans le logiciel pour Très rapidement, leur intuition les retrouvent pas uniquement dans simulation numérique d'écoulement atteindre une performance encore plus pousse à partir prospecter dans l'équipe de consultants. L'entreprise des fluides. Avec des clients aussi des pays émergents, où les gros a réussi à attirer de grands noms variés -et prestigieux- que Boeing, Srib :
concurrents du secteur n'étaient de l'analyse des données dans son 247 894 €
pas encore présents. "On a travaillé comité consultatif. C'est le cas par sur des applications très simples. LE COUP D'OEIL INDISCRET.
exemple de Tom Davenport, l'un des Parfois délivrées dans un simple papes de la business intelligence. fichier Excel. On s'est rendu compte La concurrence n'a qu'à bien se tenir, Date de création : 1993
Leur ambition : Nous sommes
ambition est de devenir le numéro 2 que l'opportunité était véritable. car sans nul doute, Real Impact est à mondial dans les 10 prochaines années Capital de départ :
actuellement la société la plus Les clients étaient prêts à mettre de la conquête du monde ! dynamique du secteur en termes par le développement commercial et l'argent sur la table". Chiffre d'affaires : 14,65M€
d'innovation technologique et de Brustart :
croissance mondiale, numéro 1 Années d'expérience : 20 ans
Et si c'était à refaire : On ferait pareil !
La suite est connue : ils montent SÉBASTIEN DELETAILLE, partner et 125 000 €
européen et numéro 3 mondial. Notre une start-up, ouvrent des bureaux fondateur de Real Impact Analytics Belgium RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 24 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT EXPORTBRU INVESTISSEMENT EXPORTBRU AMBITIOUS BRUSSELS LA BIG APPLE CR QUE On ne présente plus Exki, chaîne de restauration bio et haut de gamme créée en Belgique il y a plus de 13 ans. Enfin, on ne la présente plus… chez nous ! Car Exki se lance un nouveau défi avec, entre autres, le soutien financier d'Exportbru : s'installer outre- Atlantique, à New York plus précisément. Là où personne encore ne les connaît. Rencontre avec Frédéric Rouvez, l'un des trois co- fondateurs de la chaîne de restaurants.
EXKI EN QUELQUES CHIFFRES POURQUOI SE LANCER AUX
LA CULTURE AMÉRICAINE, SI ELLE
TOUJOURS AVEC UN ANCRAGE
Washington, Philadelphie, et peut-être à QU'EN EST-IL, DÈS LORS, DU
ETATS-UNIS ?
SE RAPPROCHE DE LA NÔTRE,
terme sur Boston. Donc une cinquantaine DÉVELOPPEMENT EN EUROPE ?
En fait quand on s'implante à N'EST PAS IDENTIQUE. COMMENT
On va essayer de faire comme les autres de restaurants sur le marché local que TOUS LES EFFORTS SONT-ILS
l'étranger on a besoin d'avoir un ALLEZ-VOUS GÉRER CET ANCRAGE
Belges qui ont réussi à New York. Vous représentent ces quatre grandes villes du DÉSORMAIS CONCENTRÉS SUR NEW
approvisionnement local. C'est savez comme moi que de très chouettes Nord-Est serait tout à fait atteignable. notre contrainte, car nous voulons C'est une contrainte, c'est une difficulté, entreprises, en particulier dans Notre point de développement stratégique absolument offrir des produits frais et mais tout de même le marché nord-est l'alimentaire, ont réussi à s'implanter aujourd'hui reste la France, où nous locaux. Et évidemment il faut avoir une américain est un gros marché agricole, sur le marché américain, avec des développons chaque année entre 4 et 5 clientèle potentielle importante. Quand il y a donc beaucoup de productions. conceptions très belgo-belges et à la restaurants. C'est de ce fait un marché vous passez en revue la carte du monde Il y a plein de fermes aux alentours fois des approches très conviviales qui est pour nous prioritaire en termes ‘occidental' -pour ne pas multiplier de New York qui sont des fermes comme on les trouve ici. Et elles ont d'investissements. Le marché New Yorkais les problèmes et les cultures-, et bien fantastiques pour certaines d'entre magnifiquement réussi, tant en termes le deviendra par la suite, si l'on considère vous n'avez pas tellement d'endroits elles, avec des cultures organiques, de produit qu'en termes de gestion des le nombre de restaurants. Aujourd'hui, où ces deux conditions, clientèle et autrement dit bio, avec un respect de équipes, de look et de design. En somme, la Belgique représente l'essentiel de nos approvisionnement, peuvent être la nature et des animaux. Parce qu'il y je dirais que je ne suis pas très inquiet. investissements, mais il nous faut encore réunies simultanément. Le marché a une vraie tendance aujourd'hui, aux Je suis toujours un peu inquiet, comme nous étendre en Flandre. Les choses se du nord-est américain est l'un des Etats-Unis, à rapprocher l'homme de chaque fois qu'on se lance dans une mettent en place, on sème, les pousses marchés potentiels que nous avons la nature, et certainement à respecter aventure, mais c'est sain. L'exemple des grandissent progressivement et ensuite, identifiés, avec surtout une importante la nature. Notre clientèle est très autres me donne confiance. à un moment donné on leur met un concentration sur New York, sensible à ces questions de valeurs, à tuteur pour les faire grandir de la façon Washington, Boston, Philadelphie. tout ce que nous préconisons en termes AVEC QUEL OBJECTIF ? LE BIO EST
la plus correcte possible. On leur donne de qualité, de fraîcheur, d'équilibre À LA MODE AUX ETATS-UNIS, LA
de l'engrais. C'est ce que nous faisons alimentaire, d'hygiène et de biologique. CONCURRENCE RISQUE D'ÊTRE
aujourd'hui sur Paris, et ce qui se passera Donc franchement, c'est vrai, c'est une dans un deuxième temps à New York. difficulté, mais je dirais qu'aujourd'hui Notre objectif sur New York c'est Exportbru :
nous sommes davantage qu'hier prêts à d'ouvrir entre 20 et 30 restaurants. la surmonter. Et puis après ça, on peut repartir sur 500 000 €
RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 26 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT EXPORTBRU INVESTISSEMENT BRUCOFIN AMBITIOUS BRUSSELS RIME AVEC EXPORTATION MAIS LES PIEDS BIEN SUR TERRE SigmaConso est une société
BESOIN D'ALLER À L'ÉTRANGER
l'empêche pas de veiller sur son spécialisée en consolidation En quelques années seulement, équipe, son restaurant, ses clients, financière et en reporting SigmaConso a vu sa croissance C'est un rêve de gamin. Quand vous avez 14 ans et que vous arrivez comme s'ils étaient de sa famille. "Je financier. Leur équipe a augmenter à l'international. à l'école hôtelière, vous crois profondément qu'on doit tous développé des logiciels C'était devenu un réel besoin pour ouvrez un bouquin, pouvoir se parler, qu'on a le même destinés aux groupes, de grande taille l'entreprise. En cause : la taille du vous voyez Paul Bocuse, Bernard objectif : la satisfaction du client. Et je en général. "Un compte consolidé est le marché belge, trop restreinte. "Donc Loiseau, vous voyez tous ces chefs… crois que toute entreprise moderne, regroupement des comptes individuels concrètement avant 2010 nous avions Et un jour vous vous retrouvez à leur entreprise de demain, doit être de toutes les filiales qui font partie déjà une position dominante sur place ! Quelque part, c'est génial, c'est ‘familiale'. On est tous dans le même du groupe", explique Dominique le marché belge. On considère qu'à flatteur, ça fait du bien, puis ça vous bateau et on navigue ensemble, Galloy, administrateur-délégué de peu près 900 groupes seulement donne encore la niaque pour aller on va vers un même but. Un vrai ont des besoins de consolidation. Il plus loin", nous explique un matin chef d'entreprise aujourd'hui c'est était essentiel pour nous d'aller à le chef Christophe Hardiquest en quelqu'un qui se mouille avec ses UN BESOIN ACCRU
son restaurant Bon-Bon à Woluwe- hommes". Dans ses échanges, son Disposer de comptes consolidés travail avec les équipes de la Srib, il ne concerne pas uniquement les Le financement d'Exportbru a a le sentiment de retrouver cet esprit entreprises cotées en bourse. Dès d'ailleurs rendu possible le rachat Un nouvel atelier en 2011, une d'entreprise familial qui lui est si qu'un certain nombre de critères de d'une activité forte de 150 clients deuxième étoile au Michelin en cher. Et qui lui permet d'avancer la taille sont atteints, tout groupe est en France, ce qui a permis aux 2014, l'artiste et son restaurant ne tête libre.
dans l'obligation légale de produire des équipes de Dominique Galloy de se cessent de faire parler d'eux et de résultats consolidés. déployer sur ce marché. Avec cinq à récolter les récompenses. Sans Le chef originaire de Waremme six mille groupes présents au-delà de compter le Gault & Millau qui lui travaille à cuisine ouverte. Son Au-delà même de l'obligation légale, la frontière française, SigmaConso consacre pour la deuxième année espace de création, l'âme de sa on sait que les comptes sont scrutés devrait voir sa croissance assurée sur consécutive un 19/20 pour sa maison, est accessible au regard de par le regard acéré des analystes le long terme.
cuisine. Mais Christophe Hardiquest ses invités. Des invités pour lesquels financiers. Disposer de comptes et de ne laisse pas les étoiles l'aveugler. Il il donne tout, qu'ils apprécient ou reporting consolidés s'avère essentiel continue d'apprendre, de s'améliorer, non sa cuisine. "Mon métier, cuisiner, pour le management d'un groupe: et d'expérimenter, en tout modestie.
artistiquement ou pas, peu importe, Brucofin :
"C'est nécessaire pour savoir où prendre c'est un acte d'amour ! Vous savez, 75 000 €
les bonnes décisions, où agir, ou pour DE L'HUMAIN DANS LES
quand vous vous mettez à nu devant voir éventuellement s'il faut partir. les gens, quand vous leur donnez Véritablement essentiel". Exportbru :
Christophe Hardiquest est sanguin, tout ce que vous avez envie de leur 350 000 €
il le dit lui-même. Mais il est aussi donner, c'est un acte d'amour. C'est Le marché potentiel de SigmaConso profondément humain. S'il n'a leur dire qu'on les aime". est donc relativement vaste, même s'il pas sa langue en poche, cela ne faut toujours veiller à s'adapter aux législations et besoins particuliers des pays où l'entreprise opère.
DOMINIQUE GALLOY, CHRISTOPHE HARDIQUEST, administrateur-délégué de Sigma Conso propriétaire et chef de cuisine de Bon-Bon RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 28 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT BRUSOC INVESTISSEMENT BRUSOC AMBITIOUS BRUSSELS AVEOLIS SPRL & BRUSSELS BRIDGE SPRL manager BRUSSELS BRIDGE 5 questions à. Nabil Lahouari & Alexandre Valette
Aveolis Sprl et Brussels Bridge Sprl sont deux entreprises partenaires de Brusoc. Il se fait que toutes deux sont actives dans le développement durable. Elles commercialisent et offrent des services et solutions écologiques. Alexandre et Nabil sont les gérants de ces deux entreprises. Alexandre (Aveolis) est ingénieur de formation, Nabil (Brussels Bridge) a un profil commercial. Leurs deux profils complémentaires les ont poussés à s'unir sous une nouvelle dénomination commerciale : "MyWatt".
ALEXANDRE VALETTE, Brusoc :
Brusoc :
22 000 €
16 000 €
Qu'est-ce que
Comment travaillez-vous
Quel a été l'aide de Brusoc
Des projets en commun ?
Un conseil à ceux qui veulent
ensemble ?
dans MYWATT ?
devenir entrepreneur ?
CE QU'ILS AIMENT.
Alexandre Valette : MyWatt,
Nabil Lahouari : On sait tous les
Nabil Lahouari : Au départ,
Alexandre Valette : Dans un futur
Nabil Lahouari : Si j'avais un
en fait, c'est une structure qui deux ce que l'on a à faire. Pour on ne savait pas trop comment probablement assez proche, on conseil à donner, ce serait d'abord dans leur travail :
propose des solutions complètes moi, il s'agit de l'acquisition de la s'y prendre, on a donc pris va sans doute créer une société de faire un business plan auprès Alexandre : la liberté
permettant de diminuer les clientèle. Alexandre, lui, s'occupe contact avec Brusoc qui nous qui sera MyWatt et dont Aveolis d'un guichet d'économie locale Nabil : conseiller les gens
factures énergétiques des du suivi du chantier. Tout est a reçus dans le cadre de notre et Brussels Bridge seront chacune afin de valider son projet. Cela bâtiments ou des maisons super bien installé et les clients accompagnement. Nous avons actionnaire à 50%. On mettra permet d'être mieux armé quand dans leur vie :
unifamiliales. Généralement, sont contents. On est plus efficaces parlé de notre souhait de nous nos ressources en commun pour on recherche un financement. Alexandre : la voile
MyWatt a pour client des à deux, je pense.
associer et exposé nos motivations pouvoir faire tourner l'activité.
Nabil : la boxe
personnes qui ont des à travailler ensemble. Là, on Alexandre Valette : Je pense
consommations vraiment élevées, Alexandre Valette :
chez eux :
nous a conseillé de démarrer une Nabil Lahouari : Comme
que, quand on a la chance de voire franchement un peu folles. n'existe pas en tant que société. Il première phase de test avant de ça marche bien et que notre rencontrer quelqu'un et de pouvoir Alexandre : son intégrité
Ces gens-là sont un peu perdus s'agit plutôt pour le moment d'une créer une nouvelle entité.
expérience est positive, j'ai en tout s'associer avec lui, il faut savoir Nabil : sa persévérance
face à leurs factures et ne savent marque commerciale. Une fois cas l'envie d'aller plus loin et de la saisir. Souvent, on rencontre pas par quel bout commencer.
Brussels Bridge facture, une fois Alexandre Valette : Brusoc
créer une entité à part entière ! quelqu'un par chance. Encore faut- chez les autres :
Aveolis facture, et puis on fait la nous amène déjà une certaine il s'en rendre compte, oser saisir Alexandre : la fiabilité
balance pour voir où on en est. tranquillité d'esprit ! cette chance et réaliser ses projets ! Nabil : le respect
RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 30 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT BRUSOC INVESTISSEMENT BRUSOC AMBITIOUS BRUSSELS HARICOT MAGIQUE SPRL pour faire vivre ses Depuis, Esther travaille douze heures quatre enfants. Il par jour. Son magasin ouvre de 8h à fallait trouver un 20h. Mais ce n'est pas suffisant. Elle Brusoc :
Brusoc :
27 000 €
17 500 €
Quel brouhaha lorsque l'on
rentre dans ce café-poussette sur un coin de l'avenue travail : "j'ai fait aimerait bien ouvrir jusque 22h. "Je ne Louis Bertrand. Un joyeux AUDREY SOMERS ET LAURENT DAUBE, du nettoyage, de la suis pas fatiguée parce que j'aime mon capharnaüm que seul des cuisine, de la cuisine travail, j'aime ce que je fais". enfants peuvent produire. Et des collective. Et après je enfants en bas-âge plus me suis dit qu'il fallait Aujourd'hui, Mama a réalisé son rêve, particulièrement ! que je me lance pour et sourit en voyant les recettes de son une boutique de vente et de conseils Le public est d'ailleurs au rendez-vous, magasin. Derrière son comptoir, dans Le parking pour les poussettes est sur en ligne destinés aux jeunes parents. avec une belle clientèle d'habitués. "Pas son magasin de produits exotiques, la gauche en rentrant, avec son petit Ils ont voulu se rapprocher de leur mal de jeunes ménages ont réinvesti es clients l'appellent "Mama". A 53 ans, elle décide donc de se dans son quartier chaud où elle estime panneau "parking" au bleu distinctif. les environs et en ont fait leur lieu de Toujours avec affection. lancer dans l'aventure. Et c'est là avoir sa place, Esther Basilua n'a pas D'emblée, le ton est donné. Ici, il vaut prédilection où se poser un moment". C'est que tout le quartier de que le parcours du combattant fini de rêver. Elle a d'autres projets, mieux être "babyproof", car tout est "FIERS DE RÉINVESTIR DANS LE
La plus grande récompense, pour ce Cureghem connaît Esther commence. Esther doit réaliser qu'elle garde secrets pour l'instant. conçu spécifiquement pour les familles couple à l'épreuve de tous cris de bébés, Basilua. Pourtant, son échoppe toutes les démarches administratives. "Quand on a une idée dans la tête, avec de jeunes enfants : protections des L'emplacement du premier café- c'est lorsque les enfants ne veulent plus de produits exotiques n'est pas Mais avant, elle doit suivre six mois quand on rêve -c'est toujours gai de prises de courant, des coins de tables, poussette de Belgique prenait tout son sortir de leur café. "Certains habitants ouverte depuis longtemps. Moins de formation pour acquérir des rêver- il faut réaliser ses rêves. Comme rehausseurs, espace jeux, et boutique sens à Schaerbeek, sur une avenue du quartier nous ont déjà dit et redit d'un an seulement. Derrière son compétences en gestion. Au final, trois je l'ai fait. Le début est toujours difficile. entièrement dédiée aux bambins.
que Laurent considère comme l'une ‘merci d'être venus, de l'avoir fait ici'". comptoir, ou assise devant la télé ans ont été nécessaires à Esther pour Mais il ne faut pas baisser les bras, il des plus belles de Bruxelles : "D'abord quand c'est plus calme, Mama savoure effectuer toutes les étapes : du business faut persévérer, c'est très important". "C'est un concept qui existe déjà à parce que c'est la commune dans l'accomplissement de son rêve.
plan à l'obtention de fonds, via un l'étranger" nous explique Laurent laquelle nous habitons. C'est une fierté micro-crédit de Brusoc. L'emplacement, Daube, " et d'autre part, Audrey et moi de réinvestir dans un quartier qui, par Son rêve, il s'appelle "Maison Mère". elle l'a trouvé via Atrium. Son dossier avons pu expérimenter quand nous le passé, n'a pas toujours eu bonne C'est le petit commerce qu'Esther avait pourtant été refusé. "J'ai reçu un étions nous-mêmes jeunes parents qu'il réputation, mais aujourd'hui est en a réussi à ouvrir sur la Chaussée avis défavorable. Mais je n'ai pas baissé n'était pas toujours simple de sortir avec train de d'évoluer, de montrer un de Mons, à Anderlecht. Originaire les bras, j'ai recommencé. J'ai encore un enfant". Couple à la ville comme au du Congo, Esther est passée par le tenté une deuxième fois. Et là, l'Atrium travail, Laurent et Audrey possédaient CPAS. Mais ce n'était pas suffisant m'a acceptée". RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 32 AMBITIOUS BRUSSELS
INVESTISSEMENT BRUSOC INVESTISSEMENT BRUSOC AMBITIOUS BRUSSELS RÉCONFORT+ SCRL-FS Brusoc :
50 000 €
VICTORIA DIYAKOVA, EXEMPLES DE RÉALISATIONS CRÉATION D'UNE SALLE DE BAIN DANS UN TUNNEL Viktoria Diyakova est choses. "On doit changer toutes pas une simple SPRL ou une SA.
un sacré personnage. les techniques, on doit trouver Elle a préféré prendre la forme Un accent russe très des alternatives aux produits d'une société coopérative à finalité prononcé, toujours un qui sont nocifs, on doit penser à sociale (SCRL-FS). C'est à dire que sourire aux lèvres. Le la qualité de vie des habitants, à chaque ouvrier, chaque employé, genre de femme qui arrive à faire la réhabilitation écologique des peut décider de participer à la vie bouger des montagnes d'un simple habitats, des logements, etc". de l'entreprise, et donc de décider claquement de doigt. Et il lui a de son propre avenir.
fallu au moins toute cette énergie Ses neuf ouvriers ont été pour mettre sur pied le projet chômeurs longue durée. Elle les Un projet osé, à notre époque, qu'elle avait en tête. Un projet forme aux nouvelles techniques mais nécessaire. Jusqu'à présent, de coopérative dédiée à l'éco- de construction et aux nouveaux Réconfort + est satisfait de ses rénovation et à l'écoconstruction, produits, en vue de l'obtention résultats, et a beaucoup d'ambition dont les travailleurs sont formés d'un emploi durable et d'une pour le futur. Avec toute la passion en interne : Réconfort+. réinsertion professionnelle. et le coeur que mettent Victoria "Quand je suis arrivée en Belgique, Diyakova et son équipe dans leur RÉNOVATION D‘UN SALON Des travailleurs qui, de surcroît, j'ai cherché du travail pour trouver travail, nul doute que l'entreprise sont issus d'un public fragilisé ma place, participer à cette société servira bientôt de modèle à et en parcours de réinsertion. La qui m'a accueillie. On m'a fait finalité de Réconfort+ n'est donc confiance. Aujourd'hui, je veux pas seulement économique et donner cette chance à d'autres". environnementale, elle est aussi Réconfort+ offre également ses services à une clientèle parfois précarisée. Victoria imagine UN PROJET POUR LE FUTUR
son projet comme une manière Le projet de Victoria est parti du d'aider les ménages en difficulté, constat que le monde actuel est en notamment face au coût de proie à de nombreux problèmes alarmants : la crise économique, les changements sociaux, les UNE COOPÉRATIVE PRESQUE
changements climatiques. Et qu'il en va de la responsabilité La chef d'entreprise le précise de chacun de faire changer les avec fierté : son entreprise n'est RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 34 APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES
APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES APERÇU DE TOUS LES Biotechnologie et santé Textile et confection Développement durable PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE* Boukhachkhach Ali Commerce de détail Bridgewater Consulting Développement durable Brussels Recycling Metal Une description complète de chaque partenaire Commerce de détail est disponible sur le site www.srib.be.
Business Investment Commerce de détail Construction et immobilier Biotechnologie et santé CdS (Cédric de Surgères) Centre de Bien Etre Alia Centre de formation 2000 Commerce de détail Communication et médias Développement durable 6+1 (nouveau nom : 20something) Communication et médias Adjé Angel Larissa Afeex International Commerce de détail Communication et médias Alliance Culinaire Communication et médias Aoulad Haddou Abdelmouna - British Way's Commerce de détail Communication et médias Commerce de détail Ateliers des Tanneurs Textile et confection Ateliers TIC Tanneurs Diantaka-Fides Transport Développement durable Domchi International Azzihamidi Mohammadi Textile et confection Communication et médias Développement durable El Mahyaoui Mohamed Artisanat et manufacture Belgique Gourmande Commerce de détail Esther Ngoma Basilua Nzuzi Commerce de détail Europ Express Belgium Commerce de détail European Business Services * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 36 APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES
APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES Euros G3 Services Imprimeries Pauwels Innovation Unlimited Communication et médias Commerce de détail Communication et médias Textile et confection Ferronnerie Nicolas Construction et immobilier Commerce de détail Jft international Francis Férent Exploitation Textile et confection Textile et confection FSE International Biotechnologie et santé Textile et confection Karerangabo Didier Masumbuka Commerce de détail Commerce de détail Kings Entertainment & Media Communication et médias Ginion Sports Cars GMP Belgium Bibliofilm Gowie Solutions Médias Online Communication et médias Groupe Léon Vanlancker L'ère de la terre Commerce de détail Happy Fish Belgium Biotechnologie et santé Harmonie Ladies Coaching Hayez Imprimeurs Les Art'chitectes de l'Event Communication et médias Les Filles Plaisirs Culinaires Histoires de Femmes Les Petits Hardis Horomeca Solutions Textile et confection Textile et confection M.T. Isoltechnics Construction et immobilier Ma Campagne Express Commerce de détail Textile et confection Maison de la Radio Flagey Commerce de détail Commerce de détail Textile et confection Market Connection Mathilde Hatzenberger * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 38 APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES
APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES Media Actie Kureghem Stad QBIC Brussels Fund Communication et médias Meessen de Clercq Communication et médias Memnon Archiving Services Srib & Brucofin & Mission Locale de Saint-Josse-Ten-Noode Mobile Control Systems Artisanat et manufacture Communication et médias Construction et immobilier Real Impact Analytics Belgium Développement durable Communication et médias Renewable Energy Construct Arlon 67 Développement durable Communication et médias Commerce de détail Textile et confection Royal Léopold Club Construction et immobilier Commerce de détail Same same but different Textile et confection Schumacker Jonathan Communication et médias Service Express Horeca Sidibe Gueye Bemine National Control Systems Construction et immobilier New Business & Technologies Communication et médias Numeca International Développement durable Commerce de détail Commerce de détail Squash De La Forêt De Soignes Studio Francine.com Sunworks Bruxelles Développement durable Pacific Business Center Pascal Knuets Immobilier & Associés Textile et confection Communication et médias Tcs Digital World Biotechnologie et santé Développement durable Communication et médias Développement durable The Coffee Machine Port de Bruxelles The Egg Exploitation Communication et médias Textile et confection The Right Connection Commerce de détail * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 40 APERÇU DE TOUS LES PARTENAIRES
Commerce de détail Construction et immobilier Développement durable Commerce de détail Trinity Engineering Union des Locataires d'Anderlecht-Cureghem Vadis Consulting Vanlancker Holding Vanparys-Candihold Commerce de détail Zeiout Talibi Ouafa Commerce de détail & RAPPORTS DE GESTION * Les sociétés faillies en 2013 ne sont pas reprises dans cette liste. RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 42 RÉSULTATS FINANCIERS
RÉSULTATS FINANCIERS RAPPORT DE GESTION DU GROUPE SRIB La trésorerie au terme de l'exercice (€ 47 millions) diminue de € 4 millions par Le conseil déclare avoir fourni un exposé fidèle de l'évolution des affaires, de la rapport au 31 décembre 2012. Cette diminution s'explique principalement par les situation de la société et de ses résultats. Il déclare en outre que la société n'a pas investissements de l'exercice.
identifié une quelconque émergence d'un risque majeur ou anormal, les seuls NON CONSOLIDÉ 2013 risques ou incertitudes auxquels la société est confrontée étant ceux inhérents Les immobilisations corporelles s'élèvent à € 4,6 millions contre € 4,8 millions à l'activité exercée. au terme de l'exercice précédent.
Les créances à court terme (€ 11 millions) comprennent principalement la partie La société présentant une perte reportée au 31 décembre 2013, il convient, court terme des prêts.
en application de l'article 96 du Code des Sociétés, de justifier l'application des règles comptables de continuité. Compte tenu de l'importance des fonds Le passif du bilan comprend essentiellement les capitaux propres propres de la société, l'application des règles comptables de continuité se justifie (€ 128,6 millions) qui représentent 98 % du total, le solde étant constitué des Les produits financiers s'élèvent à K€ 2.466 contre K€ 2.920 en 2012, soit une provisions pour risques et charges (€ 0,5 million) et des dettes (€ 2,1 millions).
1 FAITS MARQUANTS DE L'EXERCICE diminution de 15,5 %. Ils se composent des intérêts perçus sur les prêts octroyés Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale d'approuver les (K€ 1.291), des dividendes reçus (K€ 171) et des produits des placements de Les dettes comprennent les dettes courantes liées à l'activité de la société.
comptes et de donner décharge aux administrateurs et au commissaire. Il trésorerie (K€ 1.004).
propose également d'affecter le résultat comme suit : Les provisions pour risques et charges comprennent principalement une u cours de l'année 2013, la Srib est intervenue dans 11 dossiers Les intérêts perçus sur les prêts sont en baisse (- 4 %) en raison notamment des provision constituée en 2011 afin de couvrir le risque éventuel de devoir restituer d'investissement pour un montant total de € 5,8 millions, dont € 0,5 conversions d'obligataires convertibles survenues en 2012.
un complément de prix perçu en 2011 dans le cadre de la cession en 2007 million sous forme d'interventions en capital et € 5,3 millions sous forme Perte de l'exercice - 2.587.782,23 € d'une participation. Une plus-value de K€ 2.650 avait alors été réalisée et un Les dividendes perçus diminuent par rapport à 2012 de K€ 61.
complément de prix restait en suspens suite à un litige. Le jugement ayant été Résultat reporté de l'exercice précédent - 16.843.898,36 € Notons que, dans les interventions en capital, € 0,15 million sont relatifs à des favorable à la Srib et aux autres actionnaires, un complément de prix de K€ 401 Résultat à affecter - 19.431.680,59 € Les produits des placements de trésorerie diminuent de 25 % par rapport à libérations de souscriptions en capital antérieures.
avait été perçu en 2011. Cependant, la société ayant fait appel de la décision du l'année précédente. Cette baisse s'explique par les taux extrêmement bas tribunal, une provision pour risques et charges avait été constituée. Le jugement Perte à reporter - 19.431.680,59 € observés durant l'année sur les marchés financiers.
Aucun désinvestissement n'a eu lieu dans le courant de l'année en dehors d'un de la Cour d'appel n'ayant toujours pas été rendu, la provision est maintenue.
remboursement partiel suite à une réduction de capital dans une société en Les charges financières (K€ 220 comparé à K€ 479 en 2012) se composent Fait à Bruxelles, le 28 avril 2014.
Comme déjà mentionné plus haut, une provision pour risques et charges principalement des réductions de valeur actées (K€ 181) sur les actifs circulants constituée en 2005 pour K€ 26 a été reprise car devenue sans objet. (partie court terme des prêts). Elles diminuent de K€ 250 par rapport à 2012. La Srib a aussi continué à soutenir le développement de ses filiales, notamment Brusoc (économie sociale et locale), Exportbru (financement des projets à En ce qui concerne le litige qui oppose la Srib à Polygone International SA Notons que des reprises de réductions de valeur (K€ 16), venant en déduction l'exportation) et Brucofin (prêts en cofinancement avec les organismes de en faillite, outre la procédure pénale signalée dans le rapport de gestion de Bernard RICHELLE, des charges financières, ont pu être comptabilisées grâce aux récupérations crédit), qui ont connu un niveau relativement important d'interventions en l'exerccie précédent, une procédure civile a été introduite en 2013 par la curateur dans des dossiers en contentieux.
2013, malgré une baisse en ce qui concerne Brucofin : 55 dossiers pour un total de la faillite. Un calendrier de conclusions a été mis en place. Il se poursuivra de € 1,6 million dans Brusoc, 7 dossiers pour un total de € 1,6 million dans jusqu'en 2015 avant que l'affaire ne puisse être plaidée.
Les produits exceptionnels (K€ 61 comparé à K€ 706 en 2012) comprennent Exportbru (dont € 0,25 million restant à libérer) et 3 dossiers pour un total de € des reprises de réductions de valeur actées précédemment et la reprise d'une Le Conseil d'Administration ainsi que l'avocat qui défend les intérêts de la Srib 1,1 million pour Brucofin.
provision pour risques et charges devenue sans objet. Notons que les produits sont d'avis qu'il n'est pas nécessaire de constituer de provisions dans ce dossier.
exceptionnels comprenaient au 31 décembre 2012 des plus-values sur cessions Les activités de la filiale SFAR, opérant dans le cadre de la mission déléguée d'immobilisations financières alors qu'il n'y en a pas eu en 2013.
relative à la construction de près de 1.000 logements sociaux confiée par la Région de Bruxelles-Capitale, se sont aussi poursuivies durant l'année 2013 Les charges exceptionnelles (K€ 733 comparé à K€ 3.002 fin 2012) comprennent avec notamment l'achèvement de la construction du projet Middelweg et du preincipalement les réductions de valeur actées durant l'exercice sur projet Midi D.
participations et prêts (partie long terme) pour un total de K€ 732.
La filiale Brustart (financement des projets « starter ») a, quant à elle, octroyé 3 3 EVÉNEMENTS IMPORTANTS SURVENUS Les réductions de valeur actées en charges financières et en charges prêts durant l'exercice pour un total de € 0,4 million.
exceptionnelles relatives à des prêts concernent trois sociétés qui ont déposé DEPUIS LA CLÔTURE DE L'EXERCICE leur bilan en 2013, une déclarée en faillite en 2012 pour laquelle une caution qui avait été exercée s'avère difficilement récupérable et une autre dont la situation financière est délicate.
2 COMMENTAIRES SUR LES COMPTES ANNUELS Dans les évènements importants survenus depuis la clôture de l'exercice, Les réductions de valeur actées relatives à des sociétés en participation il convient de signaler la souscription par la Srib à l'augmentation de capital d'Artexis Group par apport de créances à hauteur de € 10 millions en février 2.1 Résultats de l'exercice
concernent quatre d'entre elles. Aucune d'elles n'a fait l'objet d'un dépôt de bilan. Cependant, au vu de leur situation financière, des réductions de valeur ont été 2014 suite à une renégociation de la convention liant la Srib et Artexis Group actées par prudence.
dans le cadre du prêt obligataire convertible souscrit en 2009. L'exercice se clôture avec une perte de K€ 2.588 comparé à une perte de K€ 3.417 en 2012. 2.2 Bilan au 31 décembre 2013
Aucun autre événement important susceptible d'avoir un impact matériel sur la situation financière de la société n'est survenu après la clôture de l'exercice. Les produits d'exploitation (K€ 1.123), comprenant essentiellement les De même, aucune circonstance susceptible d'avoir une influence notable sur le facturations aux sociétés dites «participées» en rémunération des prestations Le total du bilan s'élève à € 131,2 millions contre € 134,1 millions fin 2012.
développement de la société n'est à signaler.
effectuées par la Srib au sein de celles-ci ainsi que les refacturations de frais généraux relatifs à ses prestations dans ses filiales, sont en diminution par L'actif du bilan comprend principalement les immobilisations financières et la rapport à l'exercice précédent ( - 12 %). Cette baisse s'observe principalement trésorerie qui représentent respectivement 52 % et 36 % du total, le solde étant Le Conseil d'Administration n'a pas eu à connaître, durant l'exercice 2013, dans les management fees facturés aux sociétés participées.
constitué des immobilisations corporelles et des créances à court terme.
d'opération ou de décision entraînant directement l'application des dispositions de l'article 523 du Code des Sociétés.
Les charges d'exploitation (K€ 5.283) sont en augmentation de 9 % par rapport Les immobilisations financières s'élèvent au 31 décembre 2013 à € 68 millions à l'exercice précédent. Cette augmentation s'observe principalement dans les contre € 67 millions fin 2012. L'augmentation de € 1 million s'explique De même, le Conseil d'Administration souligne, afin de respecter les dispositions L'entièreté des rapports de gestion et comptes annuels biens et services divers (+ 22 %) suite à des frais relativement importants non principalement par les nouveaux investissements de l'année, dont l'impact est légales relatives au rapport de gestion, qu'aucune opération ou activité n'a été du groupe Srib et de ses filiales est consultable récurrents survenus en 2013. Les frais de personnel, représentant 66% du total néanmoins partiellement compensé par les transferts en actifs circulants de effectuée en matière de recherche et développement durant l'année 2013, qu'il en format pdf depuis le site www.srib.be. des charges d'exploitation, augmentent eux de 4,8 %. la partie court terme des prêts (seule la partie à long terme figurant dans les n'existe pas de succursale et qu'aucun instrument financier particulier ou risqué immobilisations financières) et les réductions de valeur actées.
n'est utilisé.
RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 44 RÉSULTATS FINANCIERS
RÉSULTATS FINANCIERS RAPPORT DE GESTION DU GROUPE SRIB la réévaluation dont question plus haut). Les autres immeubles se trouvent dans en janvier 2014 et la concession fin février 2014 d'un droit d'emphytéose sur le la maison mère Srib.
bâtiment achevé de Sfar Midi. Notons aussi, dans les actifs immobilisés, la valeur nette comptable au 31/12/2013 du goodwill sur Hello Agency dont question plus haut (K€ 3.066).
Signalons aussi que, suite à la décision du Gouvernement Bruxellois du 7/02/2013 marquant son accord sur une garantie régionale dans le cadre du Les immobilisations financières se trouvent principalement dans la Srib dossier Viangro à hauteur de K€ 1.500 et au vote du budget par le Parlement en (K€ 27.049), B2E (K€ 9.842), Exportbru (K€ 4.341), Brusoc (K€ 1.416) et Brustart sa séance 13/12/2013, une convention de garantie a été finalisée en mars 2014 et (K€ 1.353) et reprennent la valeur nette comptable des participations (hors est actuellement en cours de signature. filiales et sociétés mises en équivalence) et la partie long terme des prêts dans les sociétés participées.
Aucun autre événement important susceptible d'avoir un impact matériel sur la situation financière du groupe Srib n'est survenu après la clôture de l'exercice. Le groupe Srib établit des comptes consolidés pour la première fois au 31
Les créances à plus d'un an comprennent essentiellement la partie long terme 2 COMMENTAIRES SUR LES COMPTES De même, aucune circonstance susceptible d'avoir une influence notable sur le décembre 2013. Il a été procédé préalablement à un exercice de consolidation de la créance née du bail emphytéotique signé avec la Régie Communale de développement du groupe n'est à signaler.
d'ouverture au 1ier janvier 2013.
Uccle relatif aux logements construits par Sfar Polders (K€ 8.180).
Les stocks comprennent les immeubles destinés à la vente à hauteur de De même, le Conseil d'Administration souligne, afin de respecter les dispositions K€ 16.859 et les commandes en cours d'exécution relatives à de constructions 1 PÉRIMÈTRE DE CONSOLIDATION légales relatives au rapport de gestion, qu'aucune opération ou activité n'a été 2.1 Résultats consolidés de l'exercice
pour K€ 2.204. Ces immeubles destinés à la vente sont relatifs aux logements effectuée en matière de recherche et développement durant l'année 2013 et construits par Sfar Middelweg et Sfar Midi dans le cadre de la mission déléguée qu'aucun instrument financier particulier ou risqué n'est utilisé.
Conformément aux règles d'évaluation, le périmètre de consolidation comprend L'exercice se clôture avec une perte consolidée de K€ 4.556, dont K€ 4.541, part relative à la construction de logements sociaux confiée par la Région de les entreprises suivantes : du groupe, et K€ 15, part des tiers.
Bruxelles-Capitale à Sfar. Les commandes en cours d'exécution comprennent Le conseil déclare avoir fourni un exposé fidèle de l'évolution des affaires, de la aussi les encours de Hello Agency (K€ 633).
situation du groupe et de ses résultats. Il déclare en outre qu'il n'a pas identifié Entreprise consolidante :
Les principaux contributeurs dans le résultat consolidé du groupe sont les une quelconque émergence d'un risque majeur ou anormal, les seuls risques sociétés suivantes (en K€) : Les créances à court terme comprennent les créances commerciales (K€ 6.353) ou incertitudes auxquels le groupe est confronté étant ceux inhérents à ses et les autres créances (K€ 17.354). Les créances commerciales se retrouvent Entreprises filiales :
principalement dans Hello Agency (K€ 5.418). Les autres créances, comprenant majoritairement la partie court terme des prêts, se trouvent principalement Fait à Bruxelles, le 28 avril 2014.
dans la Srib (K€ 10.626), B2E (K€ 2.052), Exportbru (K€ 1.782), Brusoc (K€ 1.672) - Brinfin s.a.
et Brustart (K 501).
- Bruservices s.a.
Sfar (et ses filiales) : - Brusoc s.a.
La trésorerie se trouve principalement dans la Srib (K€ 46.837), Brusoc - Brustart .s.a.
(K€ 7.929), B2E (K€ 5.469), Exportbru (K€ 4.094) et SFAR et ses filiales (K€ 1.676).
- Hellobru s.a.
Bernard RICHELLE, Le passif du bilan comprend essentiellement les capitaux propres - Hello Agency s.a.
(€ 132,2 millions) qui représentent 71,5 % du total. Les autres postes importants La Wetterenoise : du passif sont les dettes à plus d'un an (K€ 37.118) et les dettes à court terme - Sfar Alsemberg s.a.
- Sfar Bolivar s.a.
- Sfar Chemin Vert s.a.
Nous renvoyons le lecteur aux rapports de gestion sur les comptes sociaux des Les capitaux propres consolidés se composent du capital de la Srib (K€ 79.576), - Sfar Middelweg s.a ; différentes filiales consolidées concernant les commentaires sur les résultats de des réserves consolidées (K€ 41.624) et des subsides en capital (K€ 11.309).
- Sfar Midi s.a.
l'exercice 2013. - Sfar Molenblok s.a.
Les subsides en capital proviennent essentiellement de Brusoc (K€ 9.350).
- Sfar Paroisse s.a.
Outre la contribution des différentes filiales au résultat consolidé de l'exercice, - Sfar Polders s.a.
ce dernier a été impacté par l'amortissement du goodwill constaté sur la filiale Les dettes à plus d'un an comprennent principalement le solde à long terme - Sfar Roue s.a.
Hello Agency lors de la consolidation d'ouverture. Ce goodwill calculé au 1ier de la dette financière envers la banque Belfius qui finance les projets Sfar - Sofibru s.a.
janvier 2013 s'élève à K€ 3.833. Il est amorti sur une durée de cinq années, la (K€ 30.655). Cette dette est garantie par le Gouvernement de la Région de charge d'amortissement de l'exercice s'élevant à K€ 767.
Bruxelles-Capitale dans le cadre de la mission déléguée « Plan logement » Entreprises filiales communes :
attribuée à Sfar.
- Pepibru s.a.
Par ailleurs, un autre goodwill a été constaté à l'ouverture sur la filiale - Pepicentre s.a.
Bruservices à hauteur de K€ 2.524. Ce dernier a été affecté aux immeubles en Les autres dettes à long terme sont constituées essentiellement du solde à plus raison de la plus-value latente existante sur ceux-ci. La charge d'amortissement d'un an de l'emprunt BEI dans B2E (K€ 4.327) et du solde à plus d'un an de la Entreprises associées :
de l'exercice relative à cette réévaluation s'élève à K€ 343, impactant également dette de leasing Bruservices pour le financement du bâtiment (K€ 1.779).
- 2Bhub s.a.
le résultat consolidé de l'exercice.
Les dettes à un an au plus comprennent principalement, outre la partie court - Generous s.a.
terme des dettes dont question au paragraphe précédent (K€ 2.181), les lignes - La Wetterenoise s.a.
2.2 Bilan consolidé au 31 décembre 2013
de crédit court terme auprès des établissement de crédit de Hello Agency (K€ 2.647), les dettes commerciales (K€ 4.242), les dettes fiscales, salariales et - Memnon Archiving Services s.a.
Le total du bilan consolidé s'élève à € 185,1 millions.
sociales (K€ 1.743).
- Qbic Brussels s.a.
- Rec Arlon 67 s.a.
La Srib contribue à raison de 71 % au total bilantaire. L'actif du bilan comprend principalement les immobilisations corporelles (K€ 3 EVÉNEMENTS IMPORTANTS SURVENUS 13.111), les immobilisations financières (K€ 45.240), les créances à plus d'un an (K€ 8.674), les stocks (K€ 19.696), les créances à court terme (K€ 23.707) et la DEPUIS LA CLÔTURE DE L'EXERCICE trésorerie (K€ 69.869).
L'entièreté des rapports de gestion et comptes annuels du groupe Srib et de ses filiales est consultable Les immobilisations corporelles comprennent principalement des immeubles à Dans les événements importants survenus depuis la clôture de l'exercice, en format pdf depuis le site www.srib.be. hauteur de K€ 11.762, dont le plus important se retrouve à l'actif dans la filiale il convient de signaler la souscription par la Srib à l'augmentation de capital Bruservices (K€ 5.093 + K€ 2.181 correspondant à la valeur nette comptable de d'Artexis Group par apport de créances à hauteur de € 10 millions en février 2014 ainsi que la vente des bâtiments construits par Sfar Middelweg intervenue RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 RAPPORT ANNUEL SRIB 2013 Augmentation de capital et entrée d'investisseurs privés dans le capital de la Srib.
La Srib fête ses 30 années d'existence vesteerders in de Gimb door incontournable pour Création de Brinfin à la demande financer les entreprises du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale afin de gérer le Fonds de Brusselse bedrijven. te beheren. dstedelijk het Brussels H viert haar Refinancement des Trésoreries Communales.
Création de Sofibru.
LA SRIB FÊTE SES Cession des actions Mobistar dégageant une plus-value de € 117,6 millions.
30ANS 6 miljoen. , € 117 van Mission déléguée dans le cadre du plan meerwaarde logement de la Région de Bruxelles-Capitale oop aandelen et attribution de l'accomplissement de cette mission à la filiale Sfar.
Création de Brusoc pour soutenir les 2005 Création de Brustart.
de voltooiing dstedelijk het Brussels H indépendants et Création de Brucofin petites entreprises Gedelegeerde opdracht Création d'Exportbru pour proposer des financements aux (anciennement B2E) ainsi que les projets entreprises bruxelloises qui en partenariat avec exportent, qui souhaitent exporter la B.E.I. – Outil de ou s'implanter à l'étranger.
onomische te vestigen. vesteringsbank. ondernemingen, evenals die exporteren, de EIB - Europese zelfstandigen de ondersteuning Brusselse 2006 B2E) in vroegere (

Source: http://brinfin.be/sites/default/files/publication/document/2013-rapport-annuel-fr.pdf

tarc.exeter.ac.uk

Does Using Behavioural Prompts in Pre-Populated Tax Forms Affect Compliance? Results From an Artefactual Field Experiment With Real University of Exeter University of Exeter Discussion Paper: 015-15 Does using behavioural prompts in pre-populated tax forms affect compliance? Results from an artefactual field experiment with real taxpayers* Miguel A. Fonseca and Shaun B. Grimshaw

10_13s.qxd

In dieser Ausgabe Aus dem Gemeinderat Ergebnis Nationalratswahl Zugestellt durch Post.at 36. Jahrgang, Nummer 210, 30. Oktober 2013 An einen Haushalt der Gemeinde Assling - Amtliche Mitteilung Umfahrung Mittewald offiziell eröffnet 2,4 km langes Strassenstück in Rekordbauzeit von nur 15 Monaten errichtet Mit einem Festakt an der neuen Kri-